(Crédit: Facebook)

Nachman Ash: de nouvelles restrictions sur les rassemblements pourraient être imposées en Israël

Le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Nachman Ash, a appelé ce jeudi le gouvernement à imposer des restrictions plus strictes aux rassemblements publics, car la morbidité et les hospitalisations liées aux coronavirus restaient élevées. « Je réduirais les grands rassemblements, comme les stades de football, à un point où seulement 400 personnes sont autorisées à l’intérieur et 500 à l’extérieur », a-t-il déclaré.

Nachman Ash a appelé les ministres à convoquer le cabinet coronavirus, qui ne s’est pas réuni depuis près de deux semaines, pour discuter de la question, ajoutant que la pandémie en Israël n’est pas sur une trajectoire descendante. « [La morbidité croissante] concerne principalement les [individus] non vaccinés qui développent des symptômes graves », a-t-il affirmé.

Lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement ignorait le taux de morbidité élevé actuel, Ash a répondu qu’il ne pensait pas que le problème était négligé, ajoutant que de nombreuses mesures étaient prises dans le but de maintenir l’économie et les écoles ouvertes. Lors d’une réunion mercredi avant la reprise de l’année scolaire la semaine prochaine après es grandes vacances, le Premier ministre Naftali Bennett a indiqué que les enfants israéliens ne doivent en aucun cas voir leurs jours d’école coupés, « de peur que nous n’élevions une génération de zombies ». Le haut responsable du ministère de la Santé a également noté que l’augmentation persistante des cas graves de virus met à rude épreuve les ressources du système de santé. « Il y a une limite à ce que les équipes peuvent faire, nous sommes au bord du précipice », a-t-il déclaré. « Nous pouvons toujours soigner tout le monde, mais si les chiffres continuent d’augmenter, nous devrons prendre des décisions difficiles. La plupart des personnes gravement malades ne sont pas vaccinées, elles inondent les hôpitaux, il est important de se faire vacciner. »

Gabriel Attal