(Crédit: DR)

André Kaspi sur Radio J: « Biden est favorable à des relations étroites avec Israël mais est obligé de considérer son aile gauche »

L’historien spécialiste des Etats-Unis, André Kaspi, était l’invité de Steve Nadjar dans le Grand Journal de Radio J ce jeudi après-midi. Il est revenu sur le projet de loi séparé d’une valeur d’un milliard de dollars (850 millions d’euros) présenté au Congrès américain pour financer le système antimissile israélien Dôme de fer. « Il y a au sein du parti démocrate une aile gauche représentée par des élues constituant ce qu’on appelle ‘le squad’ dont la plus connue est la représentante de New York Alexandria Ocasio-Cortez. Il y a aussi une élue du Minnesota d’origine somalienne, il y a également une représentante du Wisconsin. Elles sont quatre ou cinq élues démocrates comme ça très actives à faire pression sur le gouvernement américain pour que les relations avec Israël soient beaucoup moins étroites qu’elles ne l’étaient précédemment surtout au temps de Trump et Netanyahou. Joe Biden navigue donc à vue. Il serait plutôt favorable à des relations étroites avec Israël, moins étroites que celles qu’avait Trump, mais il n’empêche qu’il est obligé de tenir compte de son aile gauche. Il ne faut pas oublier que la majorité des démocrates à la chambre des représentants est extrêmement faible. Cela signifie que les Républicains sont en mesure de faire passer ce projet sans tenir compte de l’aile gauche du parti démocrate à moins que le parti démocrate cède à sa propre aile gauche », a déclaré André Kaspi.

Gabriel Attal