(Crédit: Wikimedia Commons)

Guéris du coronavirus lors des 3 derniers mois ? Plus besoin d’un test PCR pour aller en Israël

Les personnes guéries du coronavirus au cours des trois derniers mois ne seront plus tenues de passer un test PCR avant d’embarquer sur un vol à destination d’Israël, a statué le comité interministériel des exceptions dimanche soir. Jusqu’à présent, les guéris devaient soumettre au préalable un formulaire de demande au comité des exceptions pour être dispensés de passer un test PCR. Désormais, cette demande ne sera plus nécessaire. Pour rallier Tel Aviv, les voyageurs doivent avoir été testés positifs entre 11 jours et trois mois avant. Ils doivent présenter leur résultat de test positif en plus de remplir la déclaration du passager entrant, qui est requise pour toute personne entrant dans le pays. Les résultats de test positifs antigéniques ou d’un autre test ne sont pas admissibles ; cependant, un certificat de guérison d’Israël qui n’est pas basé sur un test PCR et qui a été délivré au cours des trois derniers mois suffirait.

Le comité a déclaré que la décision avait déjà été transmise aux compagnies aériennes et entrerait en vigueur immédiatement. Cela ne change pas les règles d’entrée dans le pays, bien sûr. À ce jour, Israël n’est pas ouvert aux touristes individuels mais uniquement aux parents au premier degré de personnes vivant en Israël et à certains groupes d’autres personnes – le tout avec une approbation spéciale. Les petits groupes de touristes pré-approuvés sont également autorisés à visiter. Tous les Israéliens sont libres d’entrer dans le pays.

Gabriel Attal