(Crédit: DR)

Darmanin veut dissoudre une maison d’édition en «lien avec la sphère jihadiste»

La procédure de dissolution contre « Nawa » est lancé, cette maison d’édition basée en Ariège a publié plusieurs ouvrages qui légitiment le Jihad.

Elle est dirigée par Abû Soleiman Al-Kaabi et Aïssam Aït Yahya. Sur son site internet, elle se présente comme une maison d’édition qui a « la volonté de valoriser les sciences humaines et politiques issues de l’héritage musulman »

« Nawa Centre d’études orientales et de traduction » est une « maison d’édition associative », et selon l’entourage du ministre de l’intérieur,  « Sa ligne éditoriale est clairement anti-universaliste et en contestation directe des valeurs occidentales. ». Elle avait été déclarée en sous-préfecture de Pamiers en 2008.

« Des experts considèrent que Nawa a joué un rôle dans le processus de radicalisation de certains jeunes, que cette association défend un jihad de la pensée, un islam ultra-orthodoxe ».

La maison d’édition est souvent associée à la mouvance salafiste.

Selon l’arrêté paru au Journal officiel, une mesure de gel des avoirs visant l’association et ses dirigeants a par ailleurs été prise jeudi,

ES