(Crédit: autorisation de la famille)

Le conducteur ayant provoqué la mort d’un garçon de 12 ans à Kippour était ivre

Le conducteur soupçonné d’avoir mortellement écrasé un garçon de 12 ans à Yom Kippour, a été reconnu coupable en 2015 de conduite en état d’ébriété, selon des informations publiées vendredi. Eran Azoulay, 45 ans, de Beer Yaakov a été placé en détention provisoire jusqu’à dimanche, après que la police a détecté plus de deux fois la limite légale d’alcool dans son haleine après l’accident.

Il est soupçonné d’avoir tué Barak Khoury, 12 ans, un habitant de Ramat Gan, qui circulait à vélo sur la route 4 près de la ville de Givat Shmu’el dans le centre du pays mercredi soir. Selon des informations des médias israéliens, Azoulay a été reconnu coupable de conduite en état d’ébriété en 2015 et a reçu une contravention pour la même infraction un an plus tôt.

Khoury devait célébrer sa bar-mitsva dans environ un mois. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital Beilinson à proximité de Petah Tikva dans un état critique, où les médecins ont par la suite prononcé sa mort. Les ambulanciers paramédicaux ont déclaré dans un communiqué que le garçon portait un casque et un équipement de protection lorsqu’il a été touché.

Eran Azoulay est soupçonné d’homicide involontaire coupable par négligence, de conduite sous l’influence de boissons alcoolisées et de conduite imprudente. Son avocat a cependant souligné qu’il avait tenté d’aider le garçon, appelé Magen David Adom, et avait attendu que l’ambulance arrive sur les lieux. « Il a coopéré avec l’enquêteur de la circulation », a ajouté l’avocat. « Il conduisait prudemment, respectait les règles de circulation et n’accélérait pas, comme cela a été publié dans les médias. »

Gabriel Attal