(Crédit: DR)

Al-Sissi appelle à des pourparlers israélo-palestiniens après avoir rencontré le roi de Bahreïn

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi a appelé à la reprise des pourparlers israélo-palestiniens, gelés depuis 2014 après sa rencontre cette semaine avec le roi bahreïni Hamad bin Isa Al Khalifa. « Les deux parties ont confirmé l’importance de travailler, intensifier les efforts internationaux pour sortir de l’impasse dans le processus de paix et reprendre les négociations afin de résoudre la crise palestinienne sur la base de résolutions de légitimité internationale », a déclaré le bureau de Sisi dans une déclaration sur la réunion de mercredi à Charm el-Cheikh. « Le roi de Bahreïn a salué les efforts récents de l’Égypte dans ce dossier au plus haut niveau, ses efforts inlassables pour raffermir le cessez-le-feu entre Israéliens et Palestiniens, et son initiative pour la reconstruction de la bande de Gaza », a affirmé le bureau de Sissi. L’Egypte tente de négocier des pourparlers indirects entre Israël et le Hamas qui conduiraient à un cessez-le-feu permanent sur Gaza. Sissi a également eu des pourparlers avec les acteurs concernés sur la nécessité de reprendre les pourparlers israélo-palestiniens en vue d’une résolution à deux États du conflit sur la base des lignes d’avant 1967.

Début septembre, Sissi a rencontré le roi Abdallah de Jordanie et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Lors de cette réunion, Abbas a souligné l’importance d’un processus de paix négocié par le Quartet plutôt que par les États-Unis, qui sont en charge du processus depuis plus de quatre décennies. Le Quartet est composé des Nations Unies, de l’Union européenne, de la Russie et des États-Unis. Plus tôt cette semaine, Al-Sissi a rencontré le Premier ministre israélien Naftali Bennett et a évoqué la nécessité de pourparlers.

Gabriel Attal