(Crédit: Radio J)

Shelly Wolkowicz sur Radio J: « La diaspora juive a toujours été importante pour moi »

Shelly Wolkowicz, directrice de l’Union mondiale des  étudiants juifs (WUJS), était au micro d’Ilana Ferhadian ce mercredi matin dans le Morning de Radio J à 8h30. Shelly Wolkowicz est revenue son parcours universitaire et son  implication au sein des organisations juives. « J’ai un master MBA  international, j’ai étudié en Israël, en Chine et à Sciences Po Paris.  Mes parents ont fait leur Alyha quand ils avaient 18 ans. J’ai  toujours été active au sein des organisations juives, la diaspora  juive a toujours été importante pour moi. »  

La directrice de l’Union mondiale des étudiants juifs en fonction  depuis un mois, a expliqué l’histoire de son organisation « elle a déjà presque cent ans et à l’époque elle entendait représenter tous  les étudiants juifs dans le monde. Partout où il y avait besoin de  défendre les droits des juifs elle intervenait, elle était si importante  que chaque dimanche, les responsables de la WUJS rencontraient le président israélien. »  

Shelly Wolkowicz était récemment à Dubaï « aux Emirats Arabes Unis on avait des objectifs notamment pour faire connaître les  accords d’Abraham à la communauté juive locale ».  

En ce qui concerne les projets de la WUJS, Shelly Wolkowicz a  présenté le « coup de pouce juif » de l’organisation. Une aide financière et morale apportée à tout étudiant juif qui souhaite  développer un projet en lien avec la communauté. Toutes les  informations sont disponibles sur le site internet de la WUJS. Enfin, la directrice israélienne est revenu sur le sentiment  d’antisémitisme grandissant dans les universités contre lequel lutte quotidiennement l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) au  niveau local « je pense que l’antisémitisme est plus fort qu’ailleurs  en France, je l’ai vécu moi-même à Sciences Po où le fait d’être  israélienne était très mal vu par les autres. L’UEJF est très  impliquée ici dans la politique avec beaucoup de projets, ils sont à l’écoute des étudiants et font un travail remarquable ».

Alexandra Senigou