(Crédit: Wikimédia Commons)

L’Iran pourrait avoir assez d’uranium enrichi pour une bombe nucléaire en 1 mois

L’Iran pourrait être en mesure d’amasser suffisamment d’uranium de qualité militaire pour une bombe atomique d’ici un mois, a averti lundi un nouveau rapport des experts de l’Institut pour la science et la sécurité internationale, alors que la République islamique continue d’intensifier ses violations de l’accord de 2015 limitant son programme nucléaire d’allégement des sanctions.

L’estimation n’incluait pas le temps qu’il faudrait à l’Iran pour assembler une bombe nucléaire livrable – une bombe qui pourrait être installée dans une ogive sur un missile balistique – ce qui serait beaucoup plus long. Le mois dernier, les Forces de défense israéliennes ont estimé que le processus prendrait au moins plusieurs mois et potentiellement jusqu’à un an.

Le rapport publié lundi a été rédigé par des experts qui ont examiné un récent rapport de l’organisme de surveillance nucléaire de l’ONU, l’Agence internationale de l’énergie atomique, concernant le respect par l’Iran de l’accord nucléaire de 2015, connu officiellement sous le nom de Joint Comprehensive Plan d’action.

« Dans l’ensemble, le dernier rapport de l’AIEA montre que les activités nucléaires de l’Iran progressent rapidement et les mesures prises pour limiter la surveillance de l’AIEA, tandis que les inspecteurs ont une capacité décroissante de détecter le détournement d’actifs iraniens vers des installations non déclarées. L’AIEA sonne l’alarme à la communauté internationale en conséquence » , a averti le rapport.

Les experts, dirigés par l’ancien inspecteur nucléaire de l’ONU, David Albright, ont noté que l’Iran avait continué à augmenter ses stocks d’uranium hautement enrichi ces derniers mois, prédisant que dans « une estimation du pire des cas », Téhéran pourrait avoir suffisamment de matières fissiles pour une arme nucléaire en un mois.

Gabriel Attal