(Crédit: DR/Facebook)

Yannick Jadot sur Radio J: « N’inventons pas de l’antisémitisme là où il n’est pas »

Yannick Jadot, député européen EELV et candidat à la Présidentielle, était au micro de Christophe Barbier ce lundi matin à 7h45 dans l’émission « Le Barbier du Matin » sur Radio J. Il est revenu sur la primaire écologiste.  

Une primaire à laquelle 110 000 personnes se sont inscrites pour  voter contre 17 000 il y a 5 ans. Une hausse significative qui s’explique par une prise de conscience collective pour Yannick  Jadot. « Depuis plusieurs années, l’écologie politique a rempli le  fossé entre les français et l’environnement ». Alors que certains crient à une gauche qui serait irréconciliable, le militant écologiste rassure et prône une plus grande unité chez les Verts « je pense  que ce n’est pas vrai, pendant nos débats personne ne s’est  étripé, on l’a fait en bonne intelligence et en crédibilité, si les écologistes ne sont pas unis dans cette élection on ne pourra pas être à la hauteur de ce rendez-vous avec les électeurs ».  

Une primaire pensée pour attirer les jeunes votants puisqu’il était possible de s’inscrire dès l’âge de 16 ans. « L’idée c’est que ce  premier geste se fasse dans le cadre du lycée et cela intervient  pour donner une certaine éducation à la citoyenneté, nous voulions  reconstruire le lien entre les jeunes et la démocratie » a expliqué le  candidat à la présidentielle.  

Conscient de la défiance des Français vis à vis des dirigeants  politiques, l’ancien directeur de campagne de Green Peace entend  rétablir la confiance : « Mon écologie n’est pas celle des  interdictions c’est celle des solutions. Quand vous voyez ces agriculteurs qui sont en difficulté à cause du changement  climatique, quand vous voyez certaines entreprises qui ont déjà  pris le virage de la transition écologique parfois par pari  économique, quand vous voyez ces hommes et ces femmes dans  ces entreprises qui innovent alors vous avez une dynamique qui  peut être celle de la mobilisation des Français. La France doit  redevenir un grand pays fier de lui-même».  

La journaliste Caroline Fourest, invitée de l’émission « Les enfants de la République », sur Radio J au micro de Frédéric Haziza dimanche 12 septembre, signalait un sondage indiquant que ce sont parmi les sympathisants des Verts que le sentiment de défiance envers la communauté juive a le plus augmenté ces dernières années.  « N’inventons pas de l’antisémitisme là où il n’est pas » a affirmé Yannick Jadot.  

Enfin, Yannick Jadot est revenu sur la candidature à la présidentielle de la maire  de Paris Anne Hidalgo. « La première mesure que j’ai vu de son projet c’est de plus que doubler le salaire des enseignants.  Pourquoi uniquement les enseignants ? Et pourquoi pas les soignants ? Et les autres personnes qui agissent au quotidien pour l’intérêt général ? C’est une proposition irresponsable, même les  syndicats d’enseignants les plus radicaux n’ont jamais demandé cela. » 

Alexandra Senigou