(Crédit: Twitter)

Yaïr Lapid a présenté une nouvelle vision pour stabiliser les relations entre Israël et Gaza

le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, a présenté dimanche 12 septembre une « nouvelle vision » pour stabiliser les relations entre Israël et Gaza. Lors de la conférence de l’Institut pour la politique antiterroriste de l’Université Reichman, le chef de la diplomatie israélienne a affirmé que l’Etat hébreu devait « s’orienter vers un processus économique en échange de la sécurité » mais a exclu toute négociation avec le Hamas.

Dans le cadre de ce plan, Israël autoriserait un programme d’aide élargi pour reconstruire la bande de Gaza tandis que la communauté internationale empêchera le Hamas de s’armer. L’Autorité palestinienne se verra confier le contrôle des postes frontaliers entre Gaza et Israël.

Dans un deuxième temps, une île artificielle sera construite, ouvrant la voie à l’ouverture d’un port massif pour desservir l’enclave et des « zones industrielles et d’emploi » seront installées près de la frontière israélienne le long du passage d’Erez. Enfin, Israël autorisera la construction d’une « liaison de transport » à travers son territoire reliant la bande de Gaza à l’Autorité palestinienne en Judée-Samarie.

Christophe Dard