(Crédit: Twitter)

« Mettre fin à l’humiliation », le gouvernement libanais tient sa première réunion

Le gouvernement libanais nouvellement formé tient sa première réunion ce lundi pour discuter des moyens de sauver le pays de l’une des pires crises économiques de son histoire. La réunion, au cours de laquelle une déclaration ministérielle doit être rédigée pour être soumise à un vote de confiance au parlement, s’ouvre en présence du président Michel Aoun.

Aoun a déclaré dans un communiqué qu’il espérait que le comité chargé de rédiger la déclaration inclura la poursuite des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI). Les pourparlers avec le FMI sur l’aide financière sont essentiels pour sauver le Liban, qui a fait défaut sur sa dette l’année dernière et a depuis sombré dans la pauvreté. « Nous aborderons des solutions aux pénuries de carburant et de médicaments afin de mettre fin à l’humiliation » de la population, a affirmé le Premier ministre Najib Mikati lors de la réunion.

Gabriel Attal