(Crédit: ministère des Affaires étrangères)

Israël autorise la Slovaquie à ouvrir un bureau de son ambassade à Jérusalem

Israël a autorisé jeudi 9 septembre la Slovaquie à ouvrir un bureau de son ambassade à Jérusalem. Le vice-ministre des Affaires étrangères Idan Roll a remis la lettre d’autorisation officielle à l’ambassadeur slovaque Igor Maukš. « C’est une étape importante dans les relations israélo-slovaques et une autre étape importante dans la reconnaissance internationale de Jérusalem comme capitale d’Israël », a déclaré Roll. « La mission slovaque favorisera la coopération culturelle, technologique et économique pour le bien des deux nations. » La Slovaquie s’est engagée à ouvrir un bureau culturel à Jérusalem en 2018, après que le président américain de l’époque, Donald Trump, a reconnu la ville comme capitale d’Israël et fait pression sur la communauté internationale pour qu’elle emboîte le pas. Le président américain Joe Biden n’a pas maintenu la pression, mais l’ancien ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi a soulevé la question avec le ministre slovaque des Affaires étrangères Ivan Korcok, et l’actuel ministre des Affaires étrangères Yair Lapid lui en a également parlé.

En juillet, Bratislava a annoncé qu’elle transformait sa représentation à Jérusalem en un bureau de son ambassade, sous les auspices de son ministère des Affaires étrangères.

« La Slovaquie approfondit ses relations avec #Israël en ouvrant l’Institut slovaque à #Jérusalem le 1er septembre 2021 », a tweeté Korcok en juillet, ajoutant que la Slovaquie « continue de soutenir la reprise du processus de paix au Moyen-Orient et la solution à deux États. » Seuls quatre pays ont des ambassades à Jérusalem : les États-Unis, le Guatemala, le Honduras et le Kosovo, tandis que la Guinée équatoriale et le Malawi ont déclaré qu’ils le feraient également.

Gabriel Attal