(Crédit: Twitter)

Yaïr Lapid: Israël agira si l’Iran n’est pas empêché d’obtenir la bombe

Israël se réserve le droit d’agir contre le programme nucléaire iranien, a averti le ministre des Affaires étrangères israélien, Yaïr Lapid, à Moscou, à l’issue d’une rencontre avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov jeudi 9 septembre.

« Nous aspirons tous à apporter la sécurité et la stabilité dans notre région et dans le monde. Malheureusement, il n’y aura pas de stabilité en Syrie, ou dans le Moyen-Orient au sens large, tant qu’il y aura une présence iranienne », a souligné Lapid. « L’Iran est le premier exportateur mondial de terreur. Cela nous menace tous. Nous maintiendrons notre capacité à nous défendre face aux menaces de la Syrie et d’ailleurs. Nous reconnaissons bien sûr que la Russie a des intérêts clés dans la région. C’est pourquoi nous avons formé le mécanisme militaire de déconfliction – qui est à la fois nécessaire et efficace. »

« Les progrès de l’Iran vers les capacités nucléaires ne sont pas seulement un problème israélien – c’est un problème pour le monde entier », a-t-il ajouté. L’ancien chef d’Etat major a appelé à un « message fort et clair » du monde à l’Iran. « Un Iran nucléaire conduira à une course aux armements nucléaires au Moyen-Orient », a-t-il prévenu. « Le monde doit empêcher l’Iran d’atteindre des capacités nucléaires, quel qu’en soit le prix. Si le monde ne le fait pas, Israël se réserve le droit d’agir. »

Crédit: Shlomi Amsalem/GPO

Gabriel Attal