(Crédit: Rabbin Raziel Cohen)

Un rabbin hassidique fabrique une veste de Shabbat pour porter des armes à feu à la synagogue

Le rabbin Raziel Cohen ne veut pas que vous ayez à dégainer une arme à feu dans la synagogue. Mais s’il le faut, il ne veut pas que vous perdiez un temps précieux à déboutonner votre kapota, une sorte de veste portée par les hommes de la communauté hassidique Habad le Shabbat et les fêtes juives.

Ainsi, Cohen, un instructeur d’armes à feu surnommé « The Tactical Rabbi », a travaillé avec Shaul Snovsky, qui vend des kapotas dans le sud de la Floride, pour créer le Tactical Kapota. La veste, qui ressemble à n’importe quel autre kapota, se ferme avec des boutons-pression au lieu de boutons pour une ouverture facile. Son coût : 550 dollars soit 463 euros.

« Le problème s’est posé lorsque vous portez un kapota … le ‘gartel’ gêne et le kapota gêne et il peut être dangereux de dégainer votre arme », a affirmé Cohen, en utilisant le mot yiddish pour la ceinture portée sur le kapota.

En ajoutant des boutons-pression sous les boutons, le Tactical Kapota ressemble à une veste ordinaire.

« Habituellement, dans une synagogue, nous essayons de garder un profil bas, nous ne voulons pas avoir l’air d’être dans une zone de guerre », a précisé Cohen.

Une publicité vidéo pour le kapota montre un homme étudiant dans une synagogue lorsque le bâtiment est attaqué. L’homme s’efforce de déboutonner son kapota pour atteindre son pistolet dans son étui jusqu’à ce que les mots «chaque seconde compte» clignotent sur l’écran. La vidéo montre ensuite l’homme détachant le Kapota tactique en quelques secondes avant de sortir son arme.

Snovsky a souligné que certaines personnes pensaient que la vidéo n’était pas réelle. C’est tout à fait sérieux, insiste-t-il.

« Je ne vends pas la peur ici, je vends la sensibilisation », a-t-il lancé. « Certaines personnes m’appellent et disent que c’est une blague, et ce n’est pas une blague. Vous n’y avez jamais pensé. »

Gabriel Attal