(Crédit: Wikimedia Commons)

Le Portugal et la Suède imposent une interdiction d’entrée aux Israéliens même vaccinés

Le Portugal et la Suède ont décidé d’interdire l’entrée aux ressortissants israéliens alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens augmente dans le pays. Les Israéliens qui devaient se rendre jeudi au Portugal ont été empêchés de s’enregistrer à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv. L’interdiction suédoise entrera en vigueur lundi, a déclaré un représentant de l’ambassade de Suède à Tel Aviv. Bien que les taux de vaccination en Israël soient parmi les plus élevés au monde, le Portugal et la Suède ont les yeux rivés sur le nombre élevé de cas et ne font pas d’exception pour les Israéliens vaccinés ou guéris de la Covid-19. Les deux pays n’acceptent que les certificats de vaccination de l’Union européenne. Leurs décisions sont intervenues après que l’Union européenne a retiré lundi Israël d’une liste de pays jugés « épidémiologiquement sûrs ».

Les États membres ne sont pas liés par la recommandation de l’UE et l’Italie a décidé d’interdire les Israéliens non vaccinés mais d’accueillir ceux qui ont des certificats de vaccination israéliens. Les Pays-Bas, pour leur part, ont annoncé vendredi qu’à partir de samedi, seuls les Israéliens vaccinés seront autorisés à entrer dans le pays et qu’ils devront se mettre en quarantaine à leur arrivée. À partir de lundi, les voyageurs israéliens doivent également présenter un résultat de test de coronavirus négatif.

Gabriel Attal