Crédit DR

Les mesures annoncées après la rencontre Benny Gantz-Mahmoud Abbas

Une rencontre destinée à renforcer l’Autorité Palestinienne au détriment du Hamas. Le ministre de la Défense israélien et le président de l’Autorité Palestinienne ont discuté ce week-end. Il n’y avait pas eu d’entrevue à un tel niveau depuis 10 ans. Les deux dirigeants n’ont pas évoqué les questions diplomatiques, mais sécuritaires et de coopération.

Israël compte légaliser des milliers de ressortissantes étrangères mariées avec des Palestiniens. Jusqu’à présent, elles vivaient sur place dans l’illégalité avec peu de recours, puisque selon les tribunaux israéliens, le regroupement familial dans les territoires ne pouvaient pas être garanti par le droit international.

Israël a aussi décidé d’accorder à l’administration Abbas un prêt équivalent à 130 millions d’euros, mais l’argent ne sera pas à la charge du contribuable israélien. C’est une avance de fond, des taxes collectées par Israël pour le compte de l’Autorité Palestinienne, comme l’exigent les accords d’Oslo.

Les Etats-Unis se réjouissent de voir qu’Israël et l’Autorité Palestinienne travaillent ensemble pour obtenir des résultats positifs. L’administration Biden attend « avec impatience d’autres mesures tangibles de ce type dans les mois à venir ».