(Crédit: capture d'écran YouTube)

Une exposition inaugurée à Varsovie accusée de promouvoir la haine raciale

La communauté juive de Pologne a dénoncé l’inauguration d’une exposition le 28 août dernier à Varsovie. Intitulée « Art Politique », elle est décrite par les organisateurs comme une célébration de la liberté d’expression mais certaines œuvres s’apparenteraient à la haine raciale.

La collection comprend notamment des œuvres de l’artiste suédois Dan Park, déjà condamné pour discours de haine. En 2009, Park a placé des croix gammées et des boîtes étiquetées « Zyklon B » devant un centre communautaire juif en Suède. 

Le grand rabbin de Pologne, Michael Schudrich, et Zygmunt Stepinski, et le directeur du musée POLIN de l’histoire des Juifs de Pologne, ont signé une lettre ouverte traduisant leur indignation.

« En Pologne, où à cause de la politique nazie six millions de citoyens ont été tués, les activités de créateurs tels que Dan Park insultent les sentiments de tous les Polonais », ont-ils déclaré.

Le directeur du Centre d’art contemporain du château Ujazdowski (le lieu d’exposition), Piotr Bernatowicz, a été nommé en 2019 par le parti nationaliste et très conservateur au pouvoir en Pologne.

Alexandra Senigou