(Crédit: autorisation Hebrew Public)

Les écoles rouvriront mercredi 1er septembre en Israël, les règles en présentiel assouplies

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré que les écoles ouvriraient dans tout le pays comme prévu mercredi 1er septembre, après que des taux de morbidité au coronavirus élevés aient menacé de faire reporter le début de l’année scolaire. Dans une déclaration à la suite d’une réunion avec les ministres de la Santé et de l’Éducation, ainsi que d’autres responsables, Bennett a dévoilé certains changements pour les écoles dans les zones à taux élevés de coronavirus, notamment un assouplissement des règles, et a réitéré son intention de ne pas retarder l’ouverture des écoles.

Pendant des semaines, plusieurs ministres avaient demandé de reporter le début de l’année scolaire au 1er octobre, après la période des grandes vacances, mais la semaine dernière, le cabinet a décidé de conserver la rentrée au 1er septembre.

Dans le cadre du plan gouvernemental d’origine, les élèves des villes rouges – celles qui ont un taux élevé de nouveaux cas et un taux de positivité élevé – de la 4e à la Terminale année n’étudieraient en présentiel que si 70% de leur niveau scolaire est complètement vacciné. Mais les responsables ont convenu lundi de compter ceux qui ont reçu une seule dose dans le décompte, ce qui permet aux écoles d’ouvrir plus facilement l’apprentissage en présentiel dans les zones à forte morbidité. À partir du 30 septembre, le modèle changera pour exiger que 70% d’entre eux aient reçu deux doses.

Gabriel Attal