(Crédit: DR)

Jean-Marie Le Pen jugé mercredi pour ses propos sur la « fournée » en 2014

Jean-Marie Le Pen, ancien président du Front National (à présent appelé Rassemblement National) sera jugé mercredi 1er septembre pour ses propos sur la « fournée » datant de 2014. Plus de sept ans après les faits, l’ex chef du parti d’extrême droite, âgé de 93 ans, est renvoyé pour provocation à la haine antisémite et complicité de cette même infraction. Coutumier des poursuites judiciaires, Jean-Marie Le Pen s’en était pris le 6 juin 2014, dans une vidéo de son «journal de bord» diffusée sur le site internet du FN, aux artistes engagés contre ce parti, comme Yannick Noah, Guy Bedos et Madonna. Alors que son interlocutrice lui avançait le nom du chanteur Patrick Bruel, d’origine juive, il avait commenté dans un rire: «Ça ne m’étonne pas. Écoutez, on fera une fournée la prochaine fois!» Ces mots avaient déclenché une pluie de condamnations, y compris au sein du parti qu’il a cofondé en 1972 et dont il était président d’honneur.

Gabriel Attal