(Crédit: ministère israélien de la Défense)

Israël autorise l’entrée de marchandises à Gaza dans le but d’apaiser les tensions

Israël a déclaré qu’il assouplirait les restrictions commerciales sur la bande de Gaza et autoriserait davantage de marchandises dans l’enclave palestinienne après des jours de tensions accrues. L’annonce fait suite à une manifestation mercredi le long de la frontière israélienne au cours de laquelle des centaines de Palestiniens ont appelé l’État hébreu à lever le blocus.

Le Hamas a tenté d’empêcher la foule de s’approcher de la barrière frontalière pour empêcher une répétition des affrontements intenses entre les émeutiers palestiniens et les forces israéliennes samedi dernier qui ont fait un mort palestinien et un garde-frontière israélien grièvement blessé. Le COGAT, le principal organe de liaison de Tsahal avec les Palestiniens, a déclaré dans un communiqué mercredi soir qu’il augmenterait les importations de voitures neuves, de biens commerciaux et d’équipements pour des projets civils dans la bande de Gaza, et délivrerait davantage de permis aux commerçants de Gaza pour entrer en Israël à partir de jeudi. L’assouplissement des restrictions serait « subordonné à la préservation continue de la sécurité de la région » et pourrait être encore élargi si la situation frontalière s’améliore, a affirmé le COGAT.

Gabriel Attal