(Crédit: ministère de la Défense)

Des alertes à la roquette retentissent dans le sud, fausse alerte apparente

Des sirènes de raid aérien ont retenti dans un certain nombre de villes du sud d’Israël ce jeudi, ce que les Forces de défense israéliennes ont qualifié de fausse alarme. Les alarmes ont été entendues dans les villes d’Ashkelon, Ashdod et Yavne, ainsi que dans d’autres communautés de la région israélienne de Shfela. La fausse alarme qui a déclenché des sirènes dans tout le sud d’Israël a été causée par un « dysfonctionnement technique », et non par une cyberattaque, selon l’armée. Les Forces de défense israéliennes affirment que le dysfonctionnement s’est produit lors d’un « test de routine du système d’alerte ». « Pendant ce test et après, il n’y a eu aucun dommage à la capacité opérationnelle du système d’alerte », a ajouté Tsahal. La municipalité d’Ashkelon a envoyé un message aux habitants après les sirènes, leur disant qu’elles semblaient avoir été causées par un « dysfonctionnement régional ».

Gabriel Attal