(Crédit: Autorité des Antiquités d'Israël)

Des archéologues découvrent les preuves d’un séisme à Jérusalem mentionné dans la Torah

Des archéologues travaillant à Jérusalem ont découvert la preuve d’un tremblement de terre majeur qui s’est produit en Terre d’Israël il y a 2 800 ans et qui est mentionné dans la Bible. Des preuves du séisme ont été fouillées à divers endroits à travers Israël, mais les chercheurs pensent que pour la première fois, les archéologues ont identifié avec certitude des traces de ruines qui démontrent que l’événement cataclysmique a également affecté Jérusalem.

Les fouilles du parc national de la ville de David à l’extérieur de la vieille ville de Jérusalem ont révélé une couche de ruines qui comprend un certain nombre d’artefacts brisés, notamment des lampes, des cruches de stockage et des récipients de cuisine qui ont été écrasés lorsque le bâtiment dans lequel ils ont été trouvés s’est effondré.

Les chercheurs pensent que parce que les découvertes ne portent pas de signes de feu, l’événement qui a causé leur destruction n’avait pas été causé intentionnellement, mais était plutôt le résultat d’un tremblement de terre qui a secoué Israël au VIIIe siècle avant notre ère, à l’époque du royaume de Juda.

Les directeurs des fouilles, le Dr Joe Uziel et Ortal Chalaf de l’Autorité des Antiquités d’Israël ont noté que « lorsque nous avons fouillé la structure et exposé une couche de destruction du huitième siècle avant notre ère, nous avons été très surpris, car nous savons que Jérusalem a existé continuellement jusqu’à la destruction babylonienne, qui s’est produit quelque 200 ans plus tard.

« Nous nous sommes demandé ce qui avait pu causer la couche dramatique de destruction que nous avions découverte. Après avoir examiné les résultats de la fouille, nous avons essayé de déterminer s’il y avait une explication biblique pour cela. Fait intéressant, le tremblement de terre mentionné dans les livres d’Amos et Zacharie s’est produit à la même période où le bâtiment que nous avons fouillé dans la Cité de David s’est effondré.

« La combinaison de la découverte sur le terrain et de la description biblique nous a amenés à conclure que le tremblement de terre qui a causé des dommages à la Terre d’Israël pendant le règne d’Ozias, roi de Juda, a également endommagé la capitale du royaume – Jérusalem », ont expliqué Uziel et Chalaf.

Gabriel Attal