(Crédit: DR)

Le président tunisien Kais Saied s’offre le pouvoir exécutif, le parti Ennahda dénonce un coup d’Etat

Le président tunisien, Kais Saied, s’octroie le pouvoir exécutif, le parti Ennahdha dénonce un « coup d’Etat ». Le chef de l’Etat a décidé dimanche dans la nuit de geler les travaux du Parlement pour 30 jours et de s’octroyer le pouvoir exécutif. Un coup de théâtre qui ébranle la jeune démocratie tunisienne, qui depuis l’adoption en 2014 d’une Constitution de compromis, fonctionne selon un système parlementaire mixte, dans lequel le président n’a comme prérogatives que la diplomatie et la sécurité.

Ilana Ferhadian