(Crédit: DR)

Le tireur de la synagogue de Poway plaide coupable et risque la prison à vie

Le tireur qui a tué une personne et blessé trois autres lors d’une attaque contre la synagogue Habad de Poway en 2019 a plaidé coupable mardi à des accusations criminelles et a été condamné à la prison à vie sans libération conditionnelle, selon The San Diego Union-Tribune. Le tireur, 22 ans, a plaidé coupable de meurtre et de tentative de meurtre, ainsi que d’incendie criminel pour avoir incendié une mosquée à Escondido, en Californie, un mois avant l’attaque de la synagogue, dans le cadre d’un accord de plaidoyer afin d’éviter une éventuelle condamnation à mort. Le tireur a également admis que les deux actes étaient des crimes haineux. Le tireur sera condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle, ainsi qu’à 121 ans de prison à perpétuité et 16 ans supplémentaires, la peine maximale qu’il pourrait encourir, outre la peine de mort, selon la Tribune. Il doit être condamné le 30 septembre par la Cour supérieure de San Diego. Plus de 50 personnes se trouvaient à l’intérieur de la synagogue Chabad à Poway, en Californie, lorsque le tireur a ouvert le feu. Lori Gilbert-Kaye, 60 ans, a été tuée dans l’attaque antisémite, tandis que le rabbin Yisroel Goldstein ; Noya Dahan, huit ans, et l’oncle de Dahan, Almog Peretz, ont été blessés. Le tireur a également commis un incendie criminel à la mosquée Dar-ul-Arqam à Escondido.

Crédit Facebook

Le tireur, un militant d’extrême droite, avait publié un manifeste peu de temps avant l’attaque de 2019 et a admis mardi qu’il avait écrit que l’attaque était motivée par la haine des Juifs.

Gabriel Attal