(Crédit: unité du porte-parole de Tsahal)

Naftali Bennett: nous ne tolèrerons pas de lancers de roquettes du Liban

Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a averti ce mardi qu’Israël ne tolérerait pas les tirs de roquettes en provenance du Liban après que deux roquettes aient été tirées lundi soir. « Je le dis avec force et clarté : nous ne permettrons pas de nuire à la souveraineté et à la sécurité d’Israël. Quiconque essaiera de nous faire du mal en paiera un prix douloureux », a déclaré Bennett lors d’une visite dans la ville galiléenne de Ma’alot-Tarshiha plusieurs heures après le tir de roquette. « Le Liban est au bord de l’effondrement, comme tout pays dans lequel l’Iran est basé. Ses citoyens ont été pris en otage par [le chef suprême, l’ayatollah Ali] Khamenei et [le secrétaire général du Hezbollah Hassan] Nasrallah pour le bien des intérêts iraniens », a-t-il affirmé, ajoutant que « c’est malheureux, mais nous n’accepterons pas un débordement de la situation au Liban en Israël.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a souligné que le Liban était responsable des tirs de roquettes. « Le responsable des tirs nocturnes est l’État libanais, qui autorise les actes terroristes depuis l’intérieur de son territoire. L’État d’Israël agira face à toute menace contre sa souveraineté et ses citoyens et répondra conformément à ses intérêts, au moment et au lieu pertinents. »

Gabriel Attal