Mémorial des Enfants d'Izieu à Bellay (Crédit :DR)

La journée d’hommage aux victimes des crimes racistes et antisémites en France ce dimanche

Elle a été instituée à la date anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv. Entre le 16 et le 17 juillet 1942, la police française a arrêté près 13 152 hommes, femmes et enfants, 8 000 regroupés au Vélodrome d’Hiver avant d’être déportés.

Une cérémonie a lieu aujourd’hui au monument commémoratif de la rafle, Quai de Grenelle à Paris. Vendredi, le Premier ministre s’est rendu au musée d’Izieu, le mémorial qui rappelle l’histoire des 44 enfants juifs et de leurs 6 éducateurs raflés par la Gestapo, et assassiner dans des centres de mise à mort nazis. Jean Castex a appelé à « lutter partout et toujours contre les tentations inassouvies de la barbarie. Il a aussi rendu hommage à Jacques Chirac, qui fut le premier président de la République a reconnaître la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs en 1995.

Le mémorial d’Izieu a été inauguré en 1994, 30 000 personnes le visitent chaque année dont 15 000 élèves.