(Crédit: Wikimedia Commons)

Israël va ajouter l’Espagne à la liste des pays vers lesquels les Israéliens n’auront pas le droit de voyager

A partir de ce vendredi, tous les voyageurs, y compris ceux qui sont vaccinés ou qui se sont rétablis de la Covid-19, sont tenus de s’isoler pendant 24 heures à leur arrivée en Israël, ou pendant une période plus courte s’ils reçoivent un résultat de test négatif. Les pays considérés comme ayant des taux d’infection élevés sont les Émirats arabes unis, les Seychelles, l’Équateur, l’Éthiopie, la Bolivie, le Guatemala, le Honduras, le Zimbabwe, la Zambie, la Namibie, le Paraguay, le Chili, la Colombie, le Costa Rica et la Tunisie.

À partir de vendredi 23 juillet, les pays suivants seront ajoutés à la liste : le Royaume-Uni, Chypre, la Turquie, la Géorgie, l’Ouganda, le Myanmar, les Fidji, le Panama, le Cambodge, le Kenya et le Libéria. Le ministère de la Santé a également déclaré que vendredi prochain, l’Espagne et le Kirghizistan seraient ajoutés à la liste des pays à taux d’infection extrêmes, vers lesquels les Israéliens n’ont pas le droit de voler, à condition qu’un comité gouvernemental approuve la demande du ministère.

Les pays actuellement interdits aux Israéliens sont l’Ouzbékistan, l’Argentine, la Biélorussie, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, le Mexique et la Russie.

Ceux qui reviennent de tout autre pays doivent désormais être isolés, mais pendant seulement 24 heures ou jusqu’à ce qu’ils reçoivent un résultat négatif à un test effectué à l’atterrissage – le plus tôt des deux.

Gabriel Attal