Crédit : DR

Facebook démantèle un groupe de pirates informatiques d’Iran

Il avait pour cible : du personnel de la défense et de l’aérospatiale principalement aux Etats-Unis et dans une moindre mesure au Royaume-Uni et en Europe.

Le réseau social était l’un des éléments de l’opération de cyberespionnage multiplateforme beaucoup plus large selon Facebook. Le groupe créait sur la toile des noms de domaines et des sites en usurpant l’identité de sites officiels. Parmi eux figurait un site de recherche d’emplois du département américain du Travail. Mais les pirates ne s’arrêtaient pas là. Ils utilisaient aussi des logiciels malveillants personnalisés, « uniques à leurs opérations ». D’ailleurs selon Facebook ils se sont révélés avoir des liens indirects avec les Gardiens de la Révolution en Iran. Un peu moins de 200 utilisateurs ont été victimes de ce stratagème après avoir été averti par le réseau social.