(Crédit: capture d'écran Twitter)

17 000 personnes ont manifesté en France contre le pass sanitaire

17 000 personnes ont manifesté mercredi contre le pass sanitaire et la vaccination. Plus de 2 000 personnes à Paris. La police a utilisé  des gaz lacrymogènes pour disperser  les manifestants alors qu’un rassemblement n’était pas autorisé dans la capitale.

Défilés aussi à Marseille, Montpellier, Annecy, Lille ou Toulouse.
Selon l’avant-projet de loi gouvernemental, le non contrôle du pass sanitaire par l’exploitant d’un lieu sera passible d’une amende allant jusqu’à 45 000 euros et un an de prison.

Le texte crée par ailleurs un nouveau motif de licenciement et élargit à toute personne contaminée les mesures de placement à l’isolement pendant dix jours.

Christophe Dard