(Crédit: capture d'écran Channel 12)

Avigdor Liberman présentera son budget au cabinet en août

Le ministre des Finances, Avigdor Liberman, a déclaré ce mardi qu’il présenterait le budget de l’État 2021-2022 pour un vote du cabinet au cours de la première semaine d’août, dans le but de le faire adopter par la Knesset avant la date limite de novembre. Liberman a déclaré qu’il pensait que le budget serait adopté d’ici novembre parce que même la plupart de l’opposition ne veut pas d’une nouvelle élection, qui serait déclenchée si le budget n’était pas adopté. 

Le ministre a réaffirmé que le prochain budget n’augmentera pas les impôts mais verra plutôt la croissance provenir d’une réduction des réglementations, des investissements dans les infrastructures et une plus grande efficacité économique. Il a indiqué que le simple fait de réduire la réglementation, selon les prévisions de l’OCDE, pourrait entraîner une économie de 8 milliards de shekels (2,43 milliards de dollars) à 8,5 milliards de shekels (2,6 milliards de dollars) par an. Dès que les dispositions entreront en vigueur, a-t-il expliqué, elles contribueront à une croissance économique significative. « Mon rêve pour les quatre années à venir est de conserver une croissance (annuelle) autour de 5%. Ce serait un exploit sans précédent », a lancé le ministre des Finances.

Il a également déclaré qu’il soutenait le relèvement de l’âge de la retraite pour les femmes. Avigdor Liberman a déclaré que ses mesures visant à réduire les subventions aux garderies pour les familles orthodoxes dans lesquelles le père étudie la Torah à temps plein visent à les faire entrer sur le marché du travail, même si le plan a suscité la colère des religieux.

Gabriel Attal