(Crédit: caisse d'assurance santé Clalit)

Le ministre de la Santé israélien demande à ce que les moins de 12 ans puissent être vaccinés

Le ministre israélien de la Santé, Nitzan Horowitz, a déclaré que les personnes immunodéprimées seraient éligibles pour recevoir une troisième dose du vaccin Pfizer contre le coronavirus. Le ministre a également recommandé de permettre aux enfants âgés de 12 ans et moins présentant des conditions préexistantes graves de se faire vacciner contre le virus. Actuellement, seuls les Israéliens âgés de 12 ans et plus sont éligibles pour le vaccin.

Compte tenu de l’augmentation de la morbidité, un panel conseillant le gouvernement sur la manière de lutter contre la pandémie de coronavirus a recommandé dimanche 11 juillet de permettre aux enfants de moins de 12 ans de se faire vacciner contre la Covid-19. Parmi les membres du panel, 79% étaient favorables à cette décision. 60% des membres du panel pensaient qu’avec ce groupe d’âge particulier, la deuxième des deux doses requises pour l’inoculation pourrait être repoussée plus tard que recommandé. La majorité des membres du panel ont également recommandé que des échantillons soient prélevés sur des individus vaccinés et guéris qui ont été exposés à un patient vérifié.

Les recommandations font suite aux rapports que 120 000 enfants de ce groupe d’âge aux États-Unis avaient été vaccinés contre le virus, apparemment sur la recommandation de leur pédiatre. À ce jour, plus de 5 730 000 Israéliens ont reçu au moins une dose du vaccin contre le coronavirus de Pfizer. Plus de 5 193 500 ont reçu les deux doses.

Gabriel Attal