(Crédit: Yaacov Sa'ar/GPO)

Jihane el-Sadate, la veuve de l’ancien président égyptien ayant fait la paix avec Israël est décédée à 87 ans

Jihane el-Sadate, âgée 87 ans, veuve de l’ancien président égyptien Anouar Sadate, le premier dirigeant arabe à avoir fait la paix avec Israël, est décédée ce vendredi en Egypte. Ces dernières semaines, les médias locaux ont rapporté que Jihane el-Sadate avait été dans un hôpital égyptien et luttait contre un cancer. L’année dernière, elle a reçu un traitement médical aux États-Unis, mais peu de temps après son retour chez elle, son état s’était détérioré, avait déclaré sa famille à la presse locale. Aucun autre détail sur sa maladie n’a été communiqué. Vendredi, le bureau du président Abdel Fattah el-Sissi a rendu hommage à la veuve de l’ex président affirmant que c’était un modèle pour les femmes égyptiennes, lui a décerné un prestigieux prix national et a annoncé le nom d’une autoroute clé du Caire en son honneur.

Vendredi, le président israélien Isaac Herzog a rendu hommage à Sadate, affirmant qu’elle « a rejoint son mari lors de sa visite historique à Jérusalem et s’est courageusement tenue aux côtés du président Sadate dans son travail acharné pour la paix avec l’État d’Israël ».

« Elle a continué à promouvoir la cause de la paix pendant de nombreuses années. Au nom de l’État d’Israël, je voudrais exprimer mes plus sincères condoléances au président égyptien et au peuple égyptien », a affirmé Herzog dans un communiqué. Herzog s’est également entretenu avec Khaled Azmi, ambassadeur d’Égypte en Israël, pour lui transmettre ses condoléances.

Gabriel Attal