(Crédit: DR)

Cyrille Cohen sur Radio J: « Pour la population générale il est encore tôt pour parler d’une 3e dose de vaccin »

Le professeur Cyrille Cohen était l’invité de Steve Nadjar dans le Grand Journal sur Radio J ce vendredi après-midi. Le directeur du laboratoire d’immunothérapie de l’université Bar Ilan est revenu sur la situation épidémique actuelle en Israël. « On ne peut pas baser sur nos décisions sur des communiqués de presse de Pfizer, ça n’est pas Pfizer qui va nous dire si on doit faire la troisième dose ou pas. Le vaccin ça n’est pas du jus d’orange, on injecte pas ça quand on veut, comme on veut. C’est un vaccin qui a été prouvé comme efficace, nous avons quand même eu certains effets indésirables très rares (myocardites, inflammations du muscle cardiaque dans une certaine tranche de la population), mais je crois qu’il faut prendre en compte que la plupart de la population est protégée grâce à ce vaccin. S’il y a un vaccin mis à jour qui est plus performant contre les variants qu’on a vus, s’il y a un vaccin qui pourrait donner un taux de protection un peu plus fort mais qui a été testé et prouvé comme tel ça oui c’est autre chose, mais on n’a pas encore ces données. Je pense donc que pour la population générale il est encore un peu tôt pour parler d’une troisième dose. Ceux pour lesquels je pense peuvent être une exception c’est les gens immunodéprimés, les gens ayant un système immunitaire déficient, ou les personnes âgées à partir d’un certain âge », a déclaré le professeur.

Gabriel Attal