(Crédit: capture d'écran Kan TV)

Naftali Bennett: voter contre la loi sur le regroupement familial « porte atteinte à la sécurité de l’Etat »

Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a critiqué ce lundi les députés de l’opposition pour avoir prévu de voter contre la loi sur le regroupement familial, les accusant de nuire à la sécurité de l’État. La Knesset doit voter ce lundi soir sur le renouvellement de cette loi empêchant les Palestiniens mariés à des Israéliens de recevoir automatiquement un statut permanent en Israël, pour la première fois sans majorité garantie pour l’adopter. « Il y a des choses avec lesquelles vous ne jouez pas, la sécurité de l’État est une ligne rouge et l’État a besoin de contrôler qui y entre et qui devient citoyen », a déclaré Bennett avant le vote, ajoutant que l’opposition doit « assumer la responsabilité nationale ». « Faire venir des milliers de Palestiniens et les naturaliser nuit à la sécurité de l’État, le tout pour un autre point politique. » Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a affirmé lundi que si le vote de la Knesset sur la loi n’était pas adopté, cela ne renverserait pas le gouvernement de coalition, qui n’est arrivé au pouvoir que le mois dernier.

Gabriel Attal