(Crédit: Knesset)

La loi sur le regroupement familial rejetée par la commission des arrangements

La loi sur le regroupement familial a été rejetée ce lundi par la commission des arrangements. Elle empêche l’octroi automatique de la citoyenneté aux arabes Palestiniens qui épousent des citoyens israéliens. La loi expire le 6 juillet. Le gouvernement souhaite la prolonger d’un an, comme chaque année depuis son adoption en 2003. Les partis Meretz et Ra’am, ainsi que certains députés travaillistes, ont déclaré qu’ils s’opposeraient à l’extension de la loi. Le Likoud, qui soutient la loi en principe, a envisagé de voter contre, en grande partie pour embarrasser le gouvernement et tenter de renverser la coalition. Les chefs des partis d’opposition doivent se réunir à 14h ce lundi après-midi pour déterminer ce qu’ils voteront en plénum plus tard dans la soirée. 

Crédit: Knesset

Gabriel Attal