(Crédit: Twitter)

Les dernières troupes américaines et de l’OTAN quittent une base aérienne en Afghanistan

Les troupes américaines se sont retirées ce vendredi de leur principale base militaire en Afghanistan, a déclaré un responsable américain de la défense, dans le cadre d’un accord avec les talibans permettant le retrait de toutes les forces américaines du pays après une guerre de deux décennies. « Tous les soldats américains et les membres des forces de l’OTAN ont quitté la base aérienne de Bagram », a affirmé le haut responsable américain de la sécurité sous couvert d’anonymat.

L’armée américaine a coordonné sa guerre aérienne et son soutien logistique à sa mission afghane depuis la base aérienne de Bagram, à environ 60km au nord de Kaboul, et le retrait des forces symbolise la fin de l’engagement militaire américain dans le pays. La base est en train d’être remise au gouvernement afghan alors que ses forces armées sont confrontées à une guerre croissante avec les talibans et que des questions tourbillonnent sur leurs perspectives. Un responsable afghan a déclaré que la base serait officiellement remise au gouvernement lors d’une cérémonie samedi.

Le mois dernier, le président américain Joe Biden a indiqué à son homologue afghan, Ashraf Ghani, que « les Afghans vont devoir décider de leur avenir, de ce qu’ils veulent ». Ghani a précisé que son travail consistait désormais à « gérer les conséquences » du retrait américain. L’accord avec les talibans sur le retrait américain a été conclu sous l’administration du président Donald Trump.

Gabriel Attal