Image d'archive de l'avant poste d'Oz Zion en Judée-Samarie (Crédit: capture d'écran vidéo)

Accord trouvé pour Evyatar, les habitants doivent quitter l’implantation

Un compromis a été trouvé pour empêcher le démantèlement d’un avant-poste illégal de Judée-Samarie qui verrait certaines parties du site des résidents rester en place, a annoncé le Conseil régional de Samarie dans un communiqué. Il indique que les habitants de l’avant-poste d’Evyatar ont massivement approuvé l’accord conclu avec le ministre de la Défense Benny Gantz et la ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked, affirmant qu’il a été bien accueilli par le Premier ministre Naftali Bennett.

L’accord verra l’État reconsidérer le statut du terrain de l’avant-poste en vue de le rendre légal pour une future implantation, après « qu’il ait été prouvé qu’Evyatar n’est pas situé sur un terrain privé ». Les habitants d’Evyatar partiront mais les structures ne seront pas démolies. Au contraire, Tsahal transformera immédiatement l’avant-poste en une base militaire de fortune, et dans environ six semaines, une nouvelle yeshiva y sera établie.

Pendant ce temps, les autorités examineront le statut juridique de la terre. Si la terre était finalement approuvée pour utilisation par les résidents, les résidents pourraient retourner dans la communauté. Bennett, leader de Yamina, serait désireux d’éviter le spectacle de la suppression de l’avant-poste, étant donné la situation politique actuelle dans laquelle la coalition lutte pour maintenir une majorité à la Knesset.

Gabriel Attal