(Crédit DR)

Une campagne antiisraélienne appelle au boycott de l’équipe cycliste Israël Start Up Nation

A la veille du départ du tour de France, une campagne antisraélienne et antijuive menée par le collectif Palestine Vaincra. Elle appelle au boycott de l’équipe Israël Start up nation. Sur les réseaux sociaux, via le hashtag Israël Apartheid Nation, le Premier Ministre israélien Naftali Bennett, traité de « fasciste », le député Meyer Habib et Sammy Ghozlan, le président du bureau national de vigilance contre l’antisémitisme, sont présentés comme des défenseurs de l’apartheid. Le Directeur du Tour Christian Prudhomme est accusé de complicité de « colonisation, racisme et apartheid » tandis que Sylvan Adams, le fondateur d’Israël Start-Up Nation et Benyamin Netanyahou en sont je cite « les promoteurs ». Dans une autre publication, sont également épinglés les visages des coureurs de l’équipe dont celui de Chris Froome, star de la formation et quadruple vainqueur du tour de France.

Dans un communiqué, le bureau national de vigilance contre l’antisémitisme dénonce « la virulence de la campagne d’incitation à la haine anti Israël et anti-juive menée impunément. » Dans un communiqué publié sur son site hier soir, le BNVCA demande au Ministre de l’Intérieur et à la Ministre des Sports de  mettre un terme à cette campagne. Il se réserve le droit de déposer plainte pour diffamation, usage abusif de l’image de Sammy Ghozlan et demande le retrait immédiat de son image des réseaux sociaux. Une plainte a déjà été déposée le 8 juin par le BNVCA contre le collectif Palestine vaincra.

Christophe Dard