(Crédit: Wikipédia)

Les Israéliens voyageant dans les pays à haut risque de contamination encourent 5 000 shekels d’amende

Suite à la révélation que des milliers de voyageurs retournent en Israël depuis des pays qu’ils sont interdits de visiter selon les directives du ministère de la Santé, dont beaucoup ramènent le coronavirus avec eux, le ministère prévoit une application plus stricte des règles, selon le Yediot Aharonot. Tous ceux qui voyagent à l’étranger devront remplir un formulaire en ligne déclarant qu’ils ne se rendront dans aucun des six pays actuellement sur la liste interdite (Russie, Inde, Mexique, Afrique du Sud, Brésil et Argentine) et que leur destination finale n’est pas l’un des six pays. La déclaration comprendra également une courte note explicative mettant en garde contre les conséquences de la falsification des informations. Les Israéliens voyageant dans l’un de ces pays encourent une amende allant jusqu’à 5 000 shekels (1 285 euros).

Gabriel Attal