(Crédit: capture d'écran vidéo)

7 personnes arrêtées alors que la police des frontières démolissait un avant-poste juif en Judée-Samarie

Sept personnes ont été arrêtées ce mercredi, soupçonnées d’avoir agressé des responsables de l’application des lois alors que les forces de la police des frontières évacuaient un avant-poste illégal en Judée-Samarie. Plusieurs structures ont été démolies à Oz Zion, situé entre Jérusalem et Ramallah. Aucun blessé n’a été rapporté.

Selon Kan News, une famille et une petite commune d’une vingtaine de jeunes vivaient dans l’avant-poste. Plusieurs personnes ont lancé des objets sur les forces et tenté de se barricader à l’intérieur d’un bâtiment. Oz Zion a été démolie par le gouvernement et reconstruite par les colons à plusieurs reprises ces dernières années, sous le gouvernement de l’ancien Premier ministre, Benyamin Netanyahou.

La question des avant-postes illégaux a déjà mis à rude épreuve le fragile gouvernement de coalition, et en particulier l’évacuation attendue de l’avant-poste illégal d’Evyatar, près d’Ariel.

Dimanche, les Forces de défense israéliennes ont rejeté d’emblée un appel contre le projet d’évacuation et de démolition d’Evyatar. « L’avant-poste d’Evyatar a été établi illégalement. Tout a été fait en violation totale de la loi et sans aucun accord de propriété ou de planification », a affirmé le commandement central de Tsahal.

Gabriel Attal