(Crédit: capture d'écran/INSS)

Aviv Kochavi qualifie de « dangereux » un retour des Etats-Unis à l’accord nucléaire iranien

Le chef d’état-major des Forces de défense israéliennes (FDI), Aviv Kochavi, a déclaré lors d’une visite au Pentagone qu’un retour des États-Unis dans l’accord nucléaire iranien serait « dangereux » et que toutes les options devraient être épuisées pour empêcher la République islamique d’acquérir des capacités militaires nucléaires, a affirmé l’armée israélienne dans un communiqué lundi.

Lors de sa première visite officielle aux États-Unis en tant que chef de l’armée, Kochavi a rencontré le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, et le président de l’armée américaine des chefs d’état-major interarmées, Mark Milley, pour discuter de diverses questions, dont la situation dans la bande de Gaza, la menace posée par le programme nucléaire de l’Iran et la reconstitution du système israélien de défense antimissile Dôme de fer qui a été épuisé pendant le conflit de 11 jours du mois dernier avec le Hamas et le Jihad Islamique.

L’administration Biden s’est engagée à présenter au Congrès américain une demande de budget pour reconstituer le Dôme de fer. « La coopération entre les armées [américaine et israélienne] est un multiplicateur de pouvoir et d’intérêt mutuel qui s’est accru ces dernières années. Nous continuerons à travailler ensemble contre les menaces communes au Moyen-Orient », a souligné Aviv Kochavi.

Gabriel Attal