(Crédit: DR)

Ebrahim Raïssi: je ne rencontrerai pas Joe Biden

Le nouveau président iranien, Ebrahim Raïssi, a exclu toute rencontre avec son homologue américain, Joe Biden, après qu’un rival clé pour les élections a déclaré qu’il serait disposé à rencontrer le président américain. Ebrahim Raïssi, un religieux iranien pur et dur et juge en chef d’Iran, a été élu vendredi recueillant 62% des voix. Alors qu’il ne devrait prendre ses fonctions qu’en août, le nouveau chef de l’Etat a déjà exclu toute éventuelle réunion avec le président Joe Biden.

Ebrahim Raïssi a également défendu son rôle dans une série d’exécutions de masse en 1988 – exécutions qui ont conduit certains à l’appeler le « boucher de Téhéran ». 5 000 personnes ont été tuées lors des exécutions, que les critiques qualifient de purge des prisonniers politiques. Raïssi était membre d’un « panel de la mort » qui a condamné à mort des prisonniers lors des exécutions de masse. « J’ai défendu les droits humains et je continuerai de le faire », a t-il affirmé ce lundi.

Gabriel Attal