(Crédit: capture d'écran YouTube)

Un imam arrêté à Lod pour incitation à la violence contre la police

La police a arrêté ce jeudi un imam dans la ville de Lod (centre du pays), soupçonné d’incitation à la violence, des semaines après que des émeutes ethniques eurent secoué la ville mixte judéo-arabe. Le Cheikh Yusuf Albaz, 63 ans, imam de la Grande Mosquée de Lod, a été interrogé par les enquêteurs de l’unité Lahav 433. Il devait être placé en détention provisoire plus tard dans la journée au tribunal de première instance de Rishon Lezion.

Albaz a été arrêté pour des publications sur les réseaux sociaux qui semblaient encourager la violence contre la police. Dans un clip partagé par lui mardi, deux personnes ont été montrées en train d’assassiner des agents de la police de la circulation après avoir reçu une contravention. Albaz a écrit : « La meilleure façon de faire face à l’injustice. L’imam, qui est allié à la branche nord interdite du Mouvement islamique, a également qualifié Israël « d’État ennemi » et a souhaité « la mort » à « l’occupation sioniste » dans de précédents messages en ligne. Selon le quotidien Haaretz, la police se préparait à la possibilité que l’arrestation d’Albaz ne déclenche de nouvelles émeutes dans la ville.

Gabriel Attal