(Crédit: DR)

L’Iran appelle les électeurs à voter à la présidentielle de vendredi

Le président iranien, Hassan Rohani, a appelé les électeurs à mettre de côté leurs griefs et à participer vendredi 18 juin à l’élection présidentielle. De nombreuses personnes devraient boycotter le scrutin en raison des difficultés économiques et de la frustration face à un régime intransigeant. Le chef du pouvoir judiciaire pur et dur Ebrahim Raisi et l’ancien gouverneur modéré de la Banque centrale Abdolnasser Hemmati sont les principaux candidats après que le Conseil des gardiens ait disqualifié plusieurs candidats éminents de la course et que d’autres ont abandonné la course. Le chef de l’Etat a exhorté de jeudi les Iraniens, à la fin de la campagne, à ne pas laisser les « insuffisances d’une institution ou d’un groupe » les empêcher de voter, une référence apparente au Conseil des gardiens. Le guide suprême de l’Iran, l’ayatollah Khamenei, a déclaré que les ennemis de son pays cherchaient à empêcher les citoyens iraniens de participer aux élections présidentielles.

Gabriel Attal