Marche des drapeaux: 5 000 Israéliens ont défilé dans les rues de Jérusalem

Environ 5 000 personnes ont défilé dans la vieille ville de Jérusalem mardi soir à l’occasion de la marche des drapeaux. Le parcours, très encadré par la police, allait de la porte de Jaffa au Mur occidental. Des affrontements ont eu lieu lors du défilé mais moins important que ce qui était craint.
Bilan : une trentaine de blessés palestiniens et 17 arrestations d’émeutiers. Parmi les manifestants, le leader du sionisme religieux, Bezalel Smotrich et le député du parti Itamar Ben Gvir et également mais aussi  des députés arabes israéliens venus dénoncer cette marche.

Sur des pancartes déployées, on a pu lire « Bennett le menteur » et des  slogans hostiles aux arabes palestiniens ont été entendus. Cela a déclenché la colère de Yaïr Lapid sur Twitter. Le ministre des Affaires étrangères a écrit que ceux qui ont brandi ces morts sont « une honte pour le peuple d’Israël ». Le chef du parti arabe islamiste Ra’am, Mansour Abbas, a qualifié la marche des drapeaux de « provocation effrénée » et qu’elle aurait du être annulée. Face aux menaces sécuritaires, le trajet des avions atterrissant en Israël a été modifié mardi soir.

Christophe Dard