(Crédit: DR)

Rudy Rechstard sur Radio J: « On est dans une vision complotiste des choses, c’est une régression théorique »

Le directeur de Comsparicy Watch, Rudy Rechstard, était l’invité de Steve Nadjar dans Le Grand Journal de Radio J ce vendredi après-midi. Il est revenu sur les propos de Jean-Luc Mélenchon dimanche sur France Inter et sur le complotisme de manière générale. « Ce qui est marquant c’est qu’au final, on a vu des souverainistes comme Nicolas Dupont-Aignan, Florian Philippot, prendre le parti de Donald Trump qui au même moment aux Etats-Unis disait qu’il fallait arrêter de compter les voix. On a des gens qui se réclament matin, midi et soir qui se réclament de la souveraineté du peuple – c’est important la souveraineté du peuple en démocratie – et qui là accompagnent un leader populiste, démagogue, et qui accompagnent un leader populiste, démagogue, qui dit d’arrêter le processus démocratique normal, donc en fait qui accompagnent un déni de démocratie. Ce paradoxe là, il me semble important de le souligner », a déclaré Rudy Rechstard. « Globalement c’est l’idée qu’une oligarchie, les maîtres du monde c’est-à-dire un petit groupe de personne qui ont le pouvoir réel, le pouvoir financier, le pouvoir politique, décident de tout. On est dans une vision complotiste des choses, indéniablement, c’est une régression théorique par rapport à ce qu’ont été la gauche et la gauche démocratique, dans le monde et dans l’histoire », a ajouté le membre de l’observatoire et des radicalités politiques de la fondation Jean Jaurès.

Gabriel Attal