(Crédit: Bureau de Yaïr Lapid)

Ra’am et Israël Beytenou signent l’accord de coalition de Yesh Atid

Le chef de l’opposition Yair Lapid a signé ce vendredi matin un accord historique avec le parti Ra’am. Le parti arabe islamiste sera le premier parti arabe de la coalition gouvernementale depuis la Liste arabe pour les bédouins et les villageois lors du premier mandat d’Yitzhak Rabin en tant que Premier ministre en 1974-1977. L’accord donne à Ra’am un vice-ministre au bureau du Premier ministre qui s’occupera des affaires arabes et la présidence du comité de l’intérieur de la Knesset et du comité sur la société arabe. Le nouveau gouvernement investira 2,5 milliards de shekels sur cinq ans dans la lutte contre la criminalité dans le secteur arabe. Il investira également 20 milliards de shekels pour le transport dans le secteur arabe d’ici 2030. En outre, 100 millions de shekels supplémentaires seront alloués sur 5 ans à des projets d’infrastructure dans les communautés arabes. Trois villages bédouins non reconnus, Abda, Rahma, Hisham-Zan seront reconnus et développés. 

Un accord a également été trouvé dans la nuit avec le parti Yisrael Beytenu. L’accord prévoit des limites de mandat pour le Premier ministre de deux mandats de 8 ans, les transports publics le Shabbat et la mise en œuvre de l’accord du Mur occidental conclu en 2016 et annulé en 2017 en raison de la pression exercée par Judaïsme unifié de la Torah.

Yisrael Beytenu se verra confier le ministère des Finances pour son leader Avigdor Lieberman, un autre ministre du ministère des Finances, un ministre de l’Agriculture qui contrôlera également le portefeuille de développement du Néguev et de la Galilée, et la présidence de la commission des finances de la Knesset et de la nouvelle commission de suivi du l’avancement des projets nationaux. Un accord a été conclu jeudi avec le parti Meretz. Des accords doivent être conclus avant la date limite de 16h, heure locale avec Yamina, le parti travaillsite, Nouvel Espoir et Kakhol lavan.

Gabriel Attal