(Crédit: bureau du porte-parole de la Knesset)

Benyamin Netanyahou met en garde Benny Gantz contre la destruction d’un avant-poste

Le bureau du Premier ministre, Benyamin Netanyahou, a envoyé mercredi une rare lettre au ministre de la Défense, Benny Gantz, l’avertissant de ne pas démolir un avant-poste récemment établi par des résidants israéliens dans le nord de la Judée-Samarie. Dans la lettre, le chef d’état-major de Netanyahou, Asher Ohayon, a affirmé que le chef du commandement central des forces de défense israéliennes n’avait pas le pouvoir d’émettre une directive cette semaine interdisant des constructions supplémentaires dans l’avant-poste d’Evyatar et ordonnant à tous les habitants de quitter le site avec leurs effets à partir de la semaine prochaine. Ohayon a ajoute que des ordres militaires aussi sensibles nécessitaient l’approbation du Premier ministre – une affirmation que le ministère de la Défense a depuis rejetée.

Le chef d’état-major de Netanyahou a également noté que le statut du terrain près de la jonction Tapouah sur lequel des dizaines de structures ont été érigées sans aucun des permis nécessaires reste incertain. Le ministère de la Défense doit encore arpenter le terrain et s’il détermine que suffisamment de temps s’est écoulé depuis que ses propriétaires palestiniens d’origine ont travaillé dans la zone, l’État prendra le contrôle du territoire et pourrait bien décider de légaliser l’avant-poste. La terre sur laquelle Evyatar a été rétablie en avril appartenait historiquement aux villages palestiniens adjacents de Beta, Kablan et Yitma, bien que les résidents en aient été interdits d’accès pendant des décennies pour des raisons de sécurité selon Tsahal.

Gabriel Attal