(Crédit: DR)

Une amende de 1 500 euros requise devant le tribunal de police de Rouen contre un revendeur d’objets nazis

Une amende de 1 500 euros a été requise lundi devant le tribunal de police de Rouen contre un revendeur d’objets nazis. Suite à un signalement du CRIF, 21 000 photos d’objets du IIIe Reich ont été relevé sur un site internet qui propose à la vente des objets de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Le gérant du site, 54 ans est poursuivi pour « port ou exhibition en public d’uniforme, d’insigne ou d’emblème rappelant ceux d’une organisation déclarée criminelle par le tribunal militaire international de Nuremberg ». Il a expliqué réaliser un chiffre d’affaires de 800 000 euros par an grâce à ce site. Le tribunal rendra sa décision le 14 septembre.

Christophe Dard