(Crédit: DR)

Le cabinet de sécurité va discuter de la tenue ou non de la marche des drapeaux à Jérusalem

Le cabinet de sécurité de haut niveau doit se réunir ce mardi soir pour discuter de la marche des drapeaux prévue à Jérusalem jeudi, apparemment après que le ministre de la Défense, Benny Gantz, et le procureur général, Avichai Mandelblit, ont exhorté le Premier ministre Benyamin Netanyahou à ne pas laisser la décision sur la question sensible à un forum plus petit. Le commissaire de police israélien, Kobi Shabtai, doit présenter plusieurs alternatives dans le but de permettre à la marche d’avoir lieu après que la police a initialement refusé d’autoriser l’événement, qui devait suivre un chemin à travers le quartier musulman de la vieille ville. À la suite d’une réunion entre Netanyahou, les ministres et les hauts responsables de la sécurité qui s’est terminée peu après minuit lundi soir, il a été décidé que Shabtai présenterait les propositions aux dirigeants politiques pour une éventuelle autorisation.

Les organisateurs avaient cherché à organiser jeudi une marche reprogrammée du drapeau dans le quartier musulman de la vieille ville, après que la marche initiale du 10 mai ait été interrompue par des tirs de roquettes du Hamas à Jérusalem, qui ont déclenché un combat intense de 11 jours. Dans une annonce officielle lundi, la police de Jérusalem a nié avoir annulé le défilé, mais a déclaré que la date et le parcours de la marche devraient être approuvés par les forces de l’ordre et les autorités politiques compétentes.

Gabriel Attal